Urion

Lorsqu’un journaliste demande à l’astronaute Russell Schweickart ce qu’il a vu de plus beau dans l’espace, ce dernier répond avec malice : « La vidange du collecteur d’urine au coucher du soleil »
(Si quelques échantillons d’urine sont conservés à fin d’analyses au retour sur Terre, les collecteurs sont systématiquement vidés dans l’espace où le liquide « gèle », se scindant en de minuscules cristaux de glace qui deviennent iridescents dans la lumière du soleil)

Wally Schirra appelait ce phénomène la « constellation d’urion » !