Les classements dans la course à l’espace après la mission Apollo 9

A l’issue de la mission Apollo 9, le New York Times publie un petit récapitulatif des résultats, un classement provisoire, de la course à l’espace qui oppose les Etats-Unis d’Amérique à l’Union des Républiques Socialistes Soviétiques.

  USA URSS
     
Nombre de vols habités 19 15
Nombre de vols avec équipage multiple 13 03
Nombre de vols habités en orbite lunaire 01 00
Temps cumulé dans l’espace (heures) 3 938 868
Cumul nombre de personnes dans l’espace 35 17
Nombre de sorties spatiales 10 03
Durée cumulée des sorties spatiales 13 heures 40 minutes
Nombre de rendez-vous dans l’espace 08 03
Nombre de vols avec manœuvres orbitales 14 03
Nombre d’amarrages 09 01

James McDivitt et l’Ancien Ordre des Hiberniens

Le 8 mars 1969, alors que James McDivitt, d’origine irlandaise, commandant de la mission Apollo 9 (du 3 au 13 mars) est en orbite autour de la Terre avec ses compagnons David Scott et Russell Schweickart, (Il fut également commandant de la mission Gemini IV du 3 au 7 juin 1965, au cours de laquelle Edward White effectue la première sortie spatiale américaine.) les responsables de l’Ancien Ordre des Hiberniens* (Ancient Order of Hibernians – AOH), une organisation fraternelle catholique irlandaise fondée à New-York le 4 mai 1836, qui regroupe environ 250 000 américains de descendance irlandaise, ont décidé à l’unanimité de lui décerner sa plus prestigieuse récompense, la médaille John F. Kennedy (John F. Kennedy Memorial Award), créée en 1966 et attribuée tous les deux ans. L’ancien président des Etats-Unis était membre de la fraternité.

En apprenant la nouvelle, le colonel McDivitt, premier astronaute de confession catholique dans l’espace, a tenu à remercier l’Ancien Ordre des Hiberniens de lui faire l’insigne honneur de le considérer comme un membre éminent de la communauté Irlando-Américaine.

La médaille lui sera remise le 10 mai lors d’un dîner à l’Hôtel du Parc Militaire dans la ville de Newark dans le New-Jersey.

Le patronyme McDivitt est dérivé du nom gaélique « Mac Daibheid, » qui signifie fils de David.

James Alton McDivitt aura 90 ans le 10 juin prochain.

*- Hibernia est le nom romain de l’Irlande. Il fut utilisé par Tacite (58-120) dans son livre « De vita Agricolae », la biographie de son beau-père, Gnaeus Julius Agricola (40-93), sénateur et général qui acheva la conquête de la Britannie (actuelle Grande-Bretagne).

TASS annonce la mise en orbite d’Apollo 9 avant le centre de contrôle de Houston

L’agence de presse soviétique TASS (Telegrafnoïe aguentstvo Sovietskovo Soïouza -Agence télégraphique de l’Union soviétique) a annoncé la mise en orbite d’ Apollo 9 avant même la confirmation du Centre de Contrôle de Houston.

Le 3 mars à 17 h 08 (heure de Moscou) TASS annonce :  » Aujourd’hui un nouvel engin spatial, Apollo 9, a été mis en orbite autour de la Terre depuis Cap Kennedy. »

L’annonce officielle de la mise en orbite d’Apollo 9 a été faite par le Centre de Contrôle des Missions à 17 h 11. (10 h 11 heure de Houston)

Les astronautes d’Apollo 9 chantent «joyeux anniversaire» dans l’espace.

Deux interprétations de la chanson « Joyeux anniversaire » sont particulièrement célèbres, la première est bien évidemment celle, très sensuelle, de Marilyn Monroe au Madison Square Garden à l’occasion d’un gala de levée de fonds pour le parti démocrate auquel participe le Président Kennedy, le 19 mai 1962. Le parti démocrate voulait une star, et un prétexte pour justifier sa présence ; l’anniversaire prochain du Président. Il s’agit de la dernière apparition publique importante de Marilyn Monroe avant son décès moins de trois mois plus tard, le 5 août 1962…  La deuxième interprétation inoubliable date du 8 mars 1969, lorsque l’équipage d’Apollo 9, James McDivitt, David Scott et Russell Schweickart, en orbite terrestre, entonnent un joyeux anniversaire pour Christopher Kraft (1924 – ), alors directeur des opérations en vol*

Happy birthday to you, happy birthday to you. Happy birthday to you, dear Christopher, happy birthday to you.

Ces deux interprétations, à pratiquement sept ans d’intervalle, ont trois points communs ; elles n’ont pas été chantées le jour même de l’anniversaire des deux personnes concernées, pour Kennedy c’était 10 jours avant, pour Kraft c’était 9 jours après, il s’agissait pour tous les deux de leur quarante-cinquième anniversaire, et les deux « prestations » ont eu lieu un samedi !

Il se trouve qu’à l’origine le vol Apollo 9 devait décoller le 28 février (le vol s’est déroulé du 3 au 13 mars 1969) le jour de l’anniversaire de Christopher Kraft mais fut retardé de 2 jours car les astronautes ont attrapé un rhume. (Une suspension – hold – de 42 heures a été intégrée au dernier moment au compte à rebours)

Les astronautes avaient également l’intention de souhaiter un joyeux anniversaire en chanson à leur patron, Donald Slayton (1924-1993) né le 1er mars, ainsi qu’à leur secrétaire Charlotte Maltese, mais ces derniers n’étaient pas présents aux moments propices.

*En décembre 1969 il sera nommé directeur adjoint du centre des vols spatiaux habités (Manned Spacecraft Center, actuellement Johnson Space Center) et en janvier 1972, directeur.