« C’est peut-être notre dernier mais ce sera notre meilleur »

Une banderole fixée le 26 novembre sur la plateforme donnant accès au vaisseau Apollo 17 sur la MSS (Mobile Service Structure – tour de service mobile) par le personnel de la société Grumman Aerospace, le constructeur du module lunaire, disait : « C’est peut-être notre dernier mais ce sera notre meilleur » (« This may be our last but it will be our best »). Un chef d’équipe de chez Grumman a précisé à la presse que cette bannière avait pour but de rassurer l’équipage d’Apollo 17 en lui garantissant leur plus total dévouement… Puisque ce sont les emplois des 600 salariés de chez Grumman au Centre Spatial Kennedy qui seront supprimés une fois la mission Apollo 17 accomplie.

L’équipe Grumman avait acquis une excellente réputation parmi les personnels du Centre Spatial.

James Fletcher, l’administrateur de la NASA, fit remarquer que ce slogan devrait s’appliquer à toute « l’équipe Apollo ».