Il faut choisir un autre nom pour le projet navette spatiale

Le 29 décembre 1971, Peter Magnus Flanigan (1923-2013) conseiller (très influent) du Président Richard Nixon (1913-1994) demande à la NASA de suggérer un nouveau nom pour le programme navette spatiale. James Fletcher (1919-1991), l’administrateur de l’agence spatiale, lui répond le lendemain en proposant les noms suivants, extraits d’une liste plus longue, compilée par les services des relations publiques de la NASA, par les personnes qui travaillent sur le programme, par George Low* (1926-1984) administrateur adjoint de la NASA, et par lui-même. Cette liste contient notamment les propositions suivantes :

  • Mayflower
  • Starship
  • Spaceliner
  • Star Frigate
  • Caravel
  • Star Packet
  • Star Freighter
  • Rocket Clipper
  • Star Ferry
  • Space Tram
  • Star Schooner
  • Space Shooner

Qui sont rejetées d’emblée… Ainsi que :

  • Skyclipper
  • Skyship
  • Hermes
  • Pegasus
  • Space Clipper
  • Astroplane
  • Starlighter
  • Skylark
  • Dragonfly

 

Dans un memorandum en date du 4 janvier 1972, adressé au président Nixon, Peter Flanigan suggère que l’appellation navette spatiale (space shuttle) n’est pas assez distinguée pour un tel programme. Le mot navette a une connotation quelque peu péjorative, un système de transport de seconde zone, qui ne correspond pas du tout à l’envergure du projet, et n’évoque rien de particulièrement exaltant. Partant du principe que le président souhaite changer le nom, il lui soumet les trois propositions les plus souvent retenues :

  1. Space Clipper – Qui a la préférence de la NASA, de George Pratt Shultz (né en 1920) directeur du Bureau de la gestion et du budget, William Safire (1929-2009) assistant spécial du président, Richard Moore (1914-1995) conseiller spécial du président, Dr Edward David (1925-2017) conseiller scientifique du président, et lui-même. Ce nom désignerait l’ensemble du projet. Les différents engins auraient chacun leur nom, ainsi, le premier serait baptisé Yankee Clipper.
  2. Pegasus – Préféré par les « classiques », tel James Fletcher.
  3. Starlighter – Le favori de Richard « Dick » Moore.

 

William Safire, quant à lui, avait suggéré, Space Clipper, The Yankee Clipper, Rocket Ship #1, et Space Ship #1… Sa préférence allait vers The Yankee Clipper en raison de sa connotation historique et patriotique. (A noter : Yankee Clipper fut le nom choisi par l’équipage d’Apollo 12 pour le module de commande.)

En revanche, Safire n’aime pas le nom Pegase… Son argument est le suivant : Pegase pourrait dériver en Peg (diminutif de Peggy), et bientôt on l’associerait à cette vieille chanson datant de 1913 : « Peg o’ My Heart » .

Pressé de choisir un nom, Nixon demande un délai de réflexion, du coup, dans son important discours du lendemain, toutes les mentions relatives à Space Clipper (l’appellation finalement plébiscitée par les conseillers) furent effacées. C’est avec cette déclaration du 5 janvier 1972 que Richard Nixon approuve officiellement le programme navette spatiale. Il faudra attendre le mois d’avril pour qu’il soit voté par le Congrès, alors même que John Young et Charles Duke sont sur la Lune… John Young qui effectuera le premier vol orbital du programme navette spatiale… Le nom ne sera en définitive jamais modifié.

 

Anecdote dans l’anecdote : Son fils George David Low (1956-2008) deviendra astronaute (groupe 10 en 1984) quelques semaines avant la mort de son père, il effectuera trois vols spatiaux entre 1990 et 1993, STS-32, STS-43, et  STS-57…

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2018 Olivier COUDERC