Il faut des cosmonautes intellectuellement brillants

← Le cosmonaute Mikhail Burdayev (1932) bien que sélectionné le 12 avril 1967 (Groupe TsPK / VVS-4 – Quatrième groupe des forces aériennes), Journée de la Cosmonautique, ne volera jamais dans l’espace. (Sur les 12 cosmonautes de son groupe seuls trois iront dans l’espace.)

Un jour à Yevpatoria, ville portuaire dans l’ouest de la Crimée, où se trouve une station de suivi et un centre de contrôle, Burdayev et Nikolaï Kamanine (1908-1982) qui dirige le corps des cosmonautes, sont sur la plage. Burdayev en profite pour lui exposer ses idées…  « Nos vols spatiaux uniques et extrêmement coûteux doivent être réalisés par des cosmonautes au fort potentiel. »

 

« Quel genre de cosmonautes ? » demande Kamanine.

« Des génies, ou du moins intellectuellement brillants !

– Je comprends ce que tu veux dire. Je ne vois que trois ou quatre personnes qui répondent à ce critère dans le corps des cosmonautes. Que faire de tous les autres ? »

A ce moment-là, fin des années 60, l’URSS comptait environ 85 cosmonautes (tous détachements confondus) !

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2017 Olivier COUDERC