Il faut des cosmonautes intellectuellement brillants

← Le cosmonaute Mikhail Burdayev (1932) bien que sélectionné le 12 avril 1967 (Groupe TsPK / VVS-4 – Quatrième groupe des forces aériennes), Journée de la Cosmonautique, ne volera jamais dans l’espace. (Sur les 12 cosmonautes de son groupe seuls trois iront dans l’espace.)

Un jour à Yevpatoria, ville portuaire dans l’ouest de la Crimée, où se trouve une station de suivi et un centre de contrôle, Burdayev et Nikolaï Kamanine (1908-1982) qui dirige le corps des cosmonautes, sont sur la plage. Burdayev en profite pour lui exposer ses idées…  “Nos vols spatiaux uniques et extrêmement coûteux doivent être réalisés par des cosmonautes au fort potentiel.”

 

“Quel genre de cosmonautes ? » demande Kamanine.

“Des génies, ou du moins intellectuellement brillants !

– Je comprends ce que tu veux dire. Je ne vois que trois ou quatre personnes qui répondent à ce critère dans le corps des cosmonautes. Que faire de tous les autres ?”

A ce moment-là, fin des années 60, l’URSS comptait environ 85 cosmonautes (tous détachements confondus) !

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2017 Olivier COUDERC