La Redstone Playboy

Comme pour les A4 à Peenemünde, les premières fusées Redstone lancées depuis le Cap étaient décorées avec des personnages divers, pour attirer la chance. Il n’était pas très pratique pour les illustrateurs de peindre à même le corps métallique de l’engin, aussi ce sont des posters qui furent collés sur ses flancs. La quatrième Redstone fut décorée avec une blonde très pulpeuse, que les témoins ont décrit comme étant un véritable chef-d’œuvre.

Peu après le décollage, le poster s’est détaché à cause du vent et des vibrations. Le radar de suivi s’est automatiquement verrouillé sur « la blonde », et a perdu le contact avec la fusée…

« Ça, » observa Wernher Von Braun, « fut notre dernière Redstone Playboy ! »

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2017 Olivier COUDERC