Les différentes appellations du centre de recherche de Peenemünde

  • Le tout premier nom de la base de Peenemünde est Versuchsstelle Peenemünde (Centre de recherche Peenemünde), qui comprend les installations de l’armée à l’est du site (Werk Ost) et celles de la Luftwaffe (armée de l’air) à l’ouest (Werk West).
  • Lorsque le 1er avril 1938 la Luftwaffe se désengage du projet commun, ses installations deviennent Versuchsstelle der Luftwaffe Peenemünde-West, (Centre de recherche de la Luftwaffe Peenemünde-Ouest), puis plus tard Erprobungstelle der Luftwaffe (Centre d’essai de la Luftwaffe). La partie de l’armée quant à elle prend la dénomination de Heeresversuchsstelle Peenemünde, HVP (Centtre de recherche de l’armée de terre Peenemünde).
  • Le 23 septembre 1941, avec l’adjonction d’un site de production au sud du site de développement, Fertigungsstelle Peenemünde (FSP) (Site de production Peenemünde) le tout prend l’appellation de Heeresversuchsanstalt Peenemünde (Etablissement d’essai de l’armée de terre Peenemünde), l’accronyme ne change pas, HVP.
  • Puis les installations originelles de Peenemünde (HVP) prennent le nom de Entwicklungswerk ou EW (Usine de développement) et le site de production Versuchsserienwerk ou VW (Usine de production en série expérimentale).
  • Le 7 janvier 1942 Walter Dornberger change à nouveau le nom du site qui devient Heeresanstalt Peenemünde ou HAP (Etablissement de l’armée de terre Peenemünde).  Il s’agit de “banaliser” la dénomination du site.
  • Le 17 mai 1943, c’est au tour du général Friedrich Fromm Chef der Heeresrüstung und Befehlshaber des Ersatzheeres (Chef de l’armement de l’armée et commandant de l’armée de réserve) d’ordonner le changement d’appellation en Heimat-Artillerie Park 11 ou HAP 11 (Quartier général du camp d’artillerie 11), avec Karlshagen qui remplace Peenemünde pour l’identification géographique du site. Le numéro 11 vient de Waffenamt Prüfwesen 11 – Wa Prw 11. (Heeres)Waffenamt : c’est le bureau qui gère le développement technique et la production d’armes, de munitions et de matériel de l’armée de terre allemande de 1919 à 1945. Prüfwesen : ce sont les départements qui développent et testent de nouvelles armes. Et 11 : c’est la section 11, qui a la responsabilité des Sondergeräte (les engins spéciaux, dont les missiles font bien évidemment partie).
  • Le 1er août 1944 le site de développement de HAP 11 devient Elektromechanische Werke GmbH, (Usine electromécanique SARL), EW  (Gesellschaft mit beschränkter Haftung : société à responsabilité limitée). Cette SARL, techniquement une entreprise privée, appartient toujours à l’état. Quant aux derniers bureaux administratifs de l’armée ils prennent le nom de Versuchsplatz Karlshagen. (Site d’essai Karlshagen).

 

Badges de sécurité de Peenemünde, le premier avec l’acronyme HVP, l’autre avec HAP.

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2017 Olivier COUDERC