Les extravagants comptes à rebours de John Llewellyn

Normalement lorsque l’on compte à rebours on commence par un chiffre que l’on décrémente régulièrement jusqu’à zéro… « Dix, neuf, huit, sept, six… ». Avec John Llewellyn on ne savait jamais, pour décompter jusqu’à la mise à feu des rétrofusées, nécessaire au retour sur Terre d’un vaisseau spatial (il faut le ralentir), il pouvait commencer à quinze, passer de dix à huit puis annoncer neuf et sept. Quelquefois même, un petit peu à la bourre, «… cinq, quatre, un, mise à feu ! ». En tout cas une chose est sûre, lorsqu’il disait « mise à feu » (retrofire), c’était toujours pile à la seconde…