Une sale besogne pour Walter Cunningham

Le samedi 28 janvier 1967, les médecins du Cap demandent qu’on leur fournisse un uniforme pour l’enterrement de Virgil Grissom. L’astronaute Walter Schirra, voisin des Grissom, demande à Walter Cunningham s’il peut l’emmener à la Base Aérienne Patrick. Cet après-midi-là,  Cunningham gare sa Porsche 911 S devant la maison de Schirra et se dirige à pas feutrés  vers le domicile des Grissom où l’attend Schirra qui lui passe discrètement l’uniforme par une porte entrebâillée,  Schirra l’avait subrepticement récupéré dans le placard de la chambre sans en parler à Betty Grissom pour ne pas l’accabler d’avantage.

Lorsque Walter Cunningham atterrit à la Base Patrick, un médecin l’attend  pour récupérer l’uniforme.

Walter Cunningham a trouvé assez inhabituel qu’il soit autorisé à faire ce vol, au lendemain du décès des trois astronautes, car les médecins militaires préfèrent interdire de vol les collègues proches d’un pilote décédé, pensant que leur état émotionnel est susceptible de les perturber et provoquer un autre accident.