La guimbarde du jeune Dr von Braun

En 1936, après une journée de travail à Kummersdorf, Wernher von Braun propose à  Walter Kuenzel (ingénieur en chef chez Heinkel Flugzeugwerke) et Erich Warsitz (pilote d’essai au service des projets expérimentaux chez Heinkel), de l’accompagner à Berlin, dans sa voiture.

Warsitz raconte : «Nous avons marché jusqu’à sa voiture. Je n’aurais jamais imaginé que cela pouvait être la sienne : seulement la moitié d’un pare-chocs à l’arrière, les ailes terriblement cabossées, il s’agissait d’une vieille Opel six cylindres qui n’avait certainement pas été lavée depuis des années. La portière passager avant  n’était pas correctement fermée. Comment peut-on conduire une telle voiture ?  Je me suis bien gardé de faire la moindre remarque désobligeante, mais cela ressemblait plus à une épave qu’à une voiture. Walter Künzel est monté à l’arrière. L’intérieur de la voiture était à l’image de son apparence extérieure. Il y avait des revues techniques sur le siège passager, lorsque j’ai enlevé la paperasse pour m’asseoir, un ressort en spirale a jailli du siège. « Non, laissez les revues, vous serez bien mieux. » me dit-il.

Lorsque j’ai voulu fermer la portière, je n’ai pas trouvé de poignée. Il me précise alors : « Ah oui, la serrure est cassée et il n’y a plus de poignée » puis me tend une corde à rideau constituée de trois brins reliés par des nœuds, qu’il a ramassé sous son siège, en me demandant de l’attacher pour bloquer la porte !

« A quoi suis-je censé l’accrocher ? »

– A la manivelle qui permet de relever la vitre.

– Je ne vois aucune manivelle !

– Ah oui c’est vrai , nous en avons eu besoin hier pour un test.

Von Braun sort alors de la voiture, attache la corde à la poignée extérieure, jette le bout à travers l’ouverture de la vitre abaissée en disant  : « Improviser, c’est ce que nous faisons la moitié de notre vie ».  Ce que à quoi j’ai répondu : « J’espère que pour construire votre fusée vous n’improvisez pas de la sorte, avec des bouts de ficelle.»

Von Braun revient ensuite prendre place sur le siège du conducteur et attache fermement la corde à la colonne de direction… ».