Le poète Evgueni Evtouchenko assiste au lancement d’Apollo 16

38 millions de téléspectateurs ont regardé le décollage d’Apollo 16, et plus de 500 000 personnes ont assisté au lancement, parmi elles, des hôtes de marque comme le vice président des Etats-Unis Spiro Agnew, le président du Costa Rica José Figueres Ferrer, le roi Hussein de Jordanie, les deux filles du Président Nixon, Tricia et Julie, et leurs maris (Julie a épousé David Eisenhower, petit-fils du 34ème Président des Etats-Unis), ainsi que le poète et militant soviétique Evguéni Evtouchenko, qui a incarné lors du « dégel » des années 1956-1963 l’aspiration à la liberté des soviétiques après la terreur et les excès engendrés par le stalinisme. Il est le premier dignitaire soviétique à assister à un lancement Apollo. L’ambassadeur de l’Union Soviétique à Washington, Anatoli Dobrynine avait accepté puis décliné une invitation pour assister au lancement d’Apollo 11 !

L’astronaute David Scott est chargé de faire visiter à l’illustre poète, le Centre Spatial Kennedy, il rencontrera également le Dr Kurt Debus.

La visite nocturne du pas de tir, à moins de 200 mètres, la veille du lancement, avec la gigantesque Saturne V illuminée par des projecteurs est une expérience saisissante :  « Une grande émotion… C’est vraiment un spectacle magnifique, le corps blanc et délicat de la fusée, soutenue par les bras patauds mais parfois tendres de la tour de lancement de couleur rouge. J’ai eu l’impression de voir un grand frère prenant sa sœur dans les bras et la serrant très fort avant un long voyage, une longue route. C’était extraordinaire. Le silence, pas de brouhaha. Pas de journalistes. Rien. Le ciel, le sol, la fusée. C’était si beau… Cette impression d’infinité… J’avais apporté une bouteille de Champagne, mais je l’ai oubliée. Je n’en avais pas besoin pour être enivré. »

Après le lancement, il déclara :  « C’était magnifique, c’était de la poésie. »

Yevgeny Yevtushenko 15 avril 1972 pour Apollo 16

 Evguéni Evtouchenko et Kurt Debus (Directeur du Centre Spatial Kennedy)

Samedi 15 avril 1972.

 

Evtouchenko confia aux journalistes qu’il n’avait jamais assisté au lancement d’un vol habité soviétique. « Mais vous américains, vous faites naître en moi plus de curiosité pour le programme spatial. »