Les ingrédients pour faire un bon contrôleur de vol

Le directeur de vol Apollo Eugene Kranz incarne les qualités spéciales que tout contrôleur de vol doit posséder, à savoir  : jeunesse, vivacité d’esprit, une confiance en soi à toute épreuve, des nerfs d’acier, une mémoire sans faille.

Voici comment il décrit lui-même l’archétype du contrôleur de vol : « Idéalement, un contrôleur de vol doit avoir un soupçon de pilote de chasse en lui, et beaucoup du pilote d’essai et du contrôleur aérien de l’aéroport O’Hare*, le tout, enrobé de glace. »

*(L’aéroport international de Chicago O’Hare, est l’un des aéroports les plus perturbés dans son trafic au monde que ce soit en raison de la densité des rotations ou des conditions climatiques difficiles qui règnent sur la région, jusqu’en 1998, il s’agissait de l’aéroport le plus fréquenté du monde.)

 

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2017 Olivier COUDERC