Lorsqu’un Directeur de Vol quitte ses fonctions

Lorsqu’un Directeur de Vol quitte ses fonctions, une déclaration solennelle est lue lors d’une cérémonie, stipulant que la couleur utilisée par ce dernier, ne sera plus jamais utilisée. Ce texte écrit par ses pairs, les seuls dont l’avis compte, est ensuite accroché dans la dernière salle de contrôle où il a officié.

Celle d’Eugene Kranz disait :

 « Attendu que sa direction et son inspiration ont modelé l’équipe des contrôleurs de vol, ce qui fut déterminant pour réaliser le premier rendez-vous, l’exploration de la Lune. Mais aussi pour l’étude de l’homme, la Terre, les étoiles, et l’amélioration de la technologie.

Il est décidé, au nom du personnel de la division contrôle de vol, que la couleur « Blanche » est retirée à jamais de la liste des équipes de contrôleurs de vol en activité, pour rendre hommage au « Directeur de Vol Blanc » – White Flight – Eugene F. Kranz. » (Dans les échanges verbaux entre les contrôleurs et le directeur de vol, ces derniers employaient Flight pour s’adresser à luidiminutif de Flight Director.)

 « Les contrôleurs de vol font tous partie de la fraternité qui a ouvert les portes de l’espace ! »

A partir de 1981 les couleurs (au nombre limité) choisies par les directeurs de vol  furent remplacées par des noms d’étoiles ou de constellations, des lieux géographiques, des pierres précieuses, des dieux, des personnages mythologiques etc.

La couleur choisie par les douze premiers Directeurs de Vol (Période : Mercury, Gemini, Apollo, Skylab.)

Rouge – Christopher C. Kraft (1960)

Bleu – John Hodge (1963)

Blanc – Eugene F. Kranz (1963)

Noir – Glynn S. Lunney (1963)

Vert – Clifford E. Charlesworth (1966)

Or – Gerald D. Griffin (1968)

Marron – Milton L. Windler (1968)

Orange – M. P. (Pete) Frank (1968)

Violet – Phillip C. Shaffer (1971)

Carmin – Donald R. Puddy (1971)

Argent – Neil B. Hutchinson (1971)

Bronze – Charles R. Lewis (1971)

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2017 Olivier COUDERC