Facture de remorquage !

Finalement la mission Apollo 13 est un échec réussi, comme l’a définie James Lovell, les astronautes sont sains et saufs car ils ont pu trouver refuge dans le LM qui n’était pas prévu pour cela. La mission se termina donc dans la joie et avec une note d’humour… La société Grumman Aerospace Corp, qui a construit le LM enverra le 17 avril au bureau de Houston de la société North American Rockwell le contractant principal du CSM une facture portant le numéro A 441066 d’un montant de 312 421,24 $ en date du 13 avril 1970, qui se décompose comme suit :

1 – Remorquage sur 400 000 miles (640 000 km – 1 mile = 1,6 km) – 4 dollars le premier mile, 1 dollar par mile supplémentaire :  400 004 dollars.
2 – Recharge de la Batterie + appel d’urgence :  4,05 dollars
3 – 50 lbs d’oxygène à 10 dollars le lb : 500 dollars.
4 – Logement pour deux personnes (sans TV, avec électricité, radio, cartes touristiques modifiées, vue imprenable).(Contrat NAS-9-1100). Prépayé
5 – Personne supplémentaire 8,00 dollars la nuit. Les lieux devront être libérés au plus tard le 17 avril car au-delà le séjour n’est plus assuré : 32 dollars.
6- Eau : gratuite
7 – Service personnalisé + transfert des personnes + prise en charge des bagages : gratuit
Sous total : 400 540, 05 $
Remise de 20% (remise commerciale) + 2% (cash discount) : – 88 118, 81 $
Total à payer : 312 421,24 $
(Aucune facilité de paiement – Contrat gouvernemental)
Payable à 30 jours

La facture est signée par Llewellyn « Lew » J. Evans président de Grumman, sur une idée de Sam Greenberg. Ce dernier était ingénieur au FCI Lab (Flight Control Integration Laboratory) de l’usine n° 5 de Grumman à Bethpage, New-York. Ce laboratoire faisait partie du Full Mission Engineering Simulator. Dans ce « labo » il y avait une réplique exacte du LM qui connecté aux simulateurs a permis de tester les procédures qui ont sauvé Apollo 13.
La facture concerne également les sociétés Pratt et Whitney et Beech Aircraft, contractants secondaires.

La réponse malicieuse de North American Rockwell se fera par son directeur des relations publiques de la Division Espace, Earl Blount, qui rappellera à Grumman que North American ne leur a jamais facturé les frais de remorquage du LM lors des missions précédentes !
Les deux sociétés ont fait preuve d’un humour ravageur et salvateur après les dramatiques heures vécues par tous les protagonistes responsables du sauvetage…  Une légende affirme qu’au moment de signer, Lew Evans ait ajouté un numéro 8 : retour sain et sauf : Inestimable ! (Getting home alive : priceless)

Il existe au moins cinq versions de cette facture, avec des présentations, des libellés ou des montants différents ! Dont celle ci-dessous, signée par James Lovell et Fred Haise.

Au final la forme importe peu, c’est d’avoir eu l’idée de cette facture qui est génial !

Celle-ci avec les signatures de James Lovell et Fred Haise a été vendue 4 060,50 dollars en 2014.
A gauche :  » She was a good ship! James Lovell « CDR Apollo 13 » et « Thanks for the lift, Grumman- Fred Haise LMP Apollo 13 » (Crédit photo : Heritage Auctions)

La dernière ligne, « Charges for keeping this invoice confidential » (Coût pour assurer la confidentialité de cette facture) à 100 000 dollars est excellente.