Ne déshonore pas le nom de notre famille

Lorsqu’à l’âge de quinze ans Youri Gagarine annonce à ses parents qu’il ne veut pas devenir menuisier (comme son père), mais quitter son village natal pour « monter » à Moscou et continuer ses études, son père Alexeï sort de la pièce sans un mot et Anna sa mère éclate en sanglots. Grâce à un oncle qui habite Moscou, le jeune Youri Gagarine peut mettre son projet à exécution, lorsqu’il s’en va, son père lui fait une dernière recommandation : « Surtout ne déshonore pas le nom de notre famille »
Quelques années plus tard, après le vol historique de son fils, Alexei Gagarine est à côté des plus hauts dignitaires de l’URSS, ils attendent tous son Youri. Ce jour là le premier cosmonaute de l’Histoire de l’Humanité a vu des milliers de visages heureux, mais celui qui l’a le plus ému, c’est celui de son père, radieux… Maintenant il en était sûr, son père était fier de lui.  (Alexei Gagarine est mort 5 ans après son fils, en 1973.)