1967 Annus Horribilis

1967 est l’année qui compte le plus d’accidents mortels « indépendants » dans les rangs du corps des astronautes, et non liés à une mission spatiale à proprement parler. L’explosion de Challenger en janvier 1986 constitue un seul accident même si l’on dénombre le même nombre de victimes… Il en va de même pour la désintégration de Columbia en février 2003.

Ainsi le 27 janvier, l’incendie de la cabine Apollo 1, lors d’une simulation, provoque l’asphyxie fatale des astronautes Virgil Grissom (41 ans), Edward White (37 ans) et Roger Chaffee (32 ans).

Quatre mois plus tard, le 6 juin, c’est Edward Givens, du cinquième groupe d’astronautes de la NASA, qui meurt à 37 ans dans un accident de voiture.

A nouveau quatre mois plus tard, le 5 octobre, c’est Clifton Williams du troisième groupe d’astronautes de la NASA, qui se tue à l’âge de 35 ans dans le crash de son Northrop T-38 Talion, il aurait certainement marché sur la Lune aux côtés de Pete Conrad lors de la mission Apollo 12.

Un mois et 10 jours plus tard, le 15 novembre, c’est Michael Adams (37 ans) qui se tue lors de l’unique accident mortel du programme d’avion spatial X-15, c’était le 191e vol du X-15, qui en compte 199 au total ! En novembre 1965 Adams avait été sélectionné dans le premier groupe d’astronautes de l’US Air Force, dans le cadre du programme de station spatiale MOL. (Manned Orbiting Laboratory)

Trois semaines plus tard, le 8 décembre, c’est son collègue Robert Lawrence qui perd la vie à 32 ans dans le crash de son F-104 Starfighter, lors d’un vol d’entrainement au cours duquel il devait effectuer un vol plané avec une forte inclinaison, comme ceux exécutés plus tard par la navette spatiale.  Lawrence est le premier afro-américain sélectionné dans un programme spatial, il faisait partie du troisième groupe d‘astronautes MOL de l’USAF, sélectionné le 30 juin 1967 !  Faisant partie des plus jeunes, il aurait certainement fait partie des astronautes MOL transférés à la NASA, et à coup sûr, volé sur la navette spatiale !

Enfin, n’oublions pas le cosmonaute Vladimir Komarov, décédé le 24 avril 1967 à 40 ans, dans le crash de Soyouz 1, la première mission habitée du nouveau vaisseau spatial soviétique. Le premier Homme à mourir dans l’exercice d’une mission spatiale !

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2017 Olivier COUDERC