Programme spatial et dépenses sociales

Dans une interview accordée en 1972 au National Enquirer, qui est un journal people américain, voici ce que Wernher Von Braun, alors administrateur associé adjoint pour la planification à la NASA, a déclaré sur la légitimité du programme spatial :

« Les Etats-Unis manquent de zones inexplorées sur la carte et ont besoin de la dernière frontière, l’espace, pour conserver leur esprit pionnier. Les défis énormes lancés à l’industrie informatique par le programme Apollo ont fait que les bénéfices de cette dernière qui s’élevaient à 1 milliard d’euros en 1969 (6,5 milliards en dollars constants) sont passés à 8 milliards en 1972 (47 milliards en dollars constants). L’industrie aérospatiale à elle seule pèse 27 milliards de dollars (158 milliards en dollars constants). Ce secteur et les industries que le programme spatial stimule payent des impôts, or, si ce moteur que constitue le programme spatial ralenti vous constaterez très vite que l’on aura de plus en plus de mal à financer les programmes sociaux. »

Digiprove sealCopyright protected by Digiprove © 2017 Olivier COUDERC