Kurt Debus donne une leçon de management

Kurt Debus, le premier Directeur du Centre Spatial Kennedy, était extrêmement respecté par ses collaborateurs. Dans la droite lignée de Wernher von Braun il ne réprimandait jamais quelqu’un qui avait admis avoir commis une erreur.  William « Curly » Chandler, vétéran des premiers lancements Redstone en 1953 raconte que : « cette façon de faire a évité de nombreux problèmes, ceux que l’on appelait fantômes ». Il se rappelle de cette fois où une fusée sur son pas de tir a perdu toute alimentation électrique, puis soudainement tout est redevenu normal. Un employé du nettoyage se trouvait dans la tranchée où se trouvent les câbles d’alimentation, il avait par inadvertance débranché l’un d’eux, pour le rebrancher aussitôt. S’il ne nous avait pas avoué ce qu ‘il avait fait, nous aurions été obligé de remplacer tous les câbles. Travaillant pour un contractant, son patron voulait le renvoyer, mais Kurt Debus lui a demandé de ne surtout pas faire ça ! »

Chandler-Riegell 2