L’âpre sélection du premier cosmonaute

Au printemps 1959 l’Union Soviétique commence le recrutement de ses premiers cosmonautes Quelques trois mille candidatures seront enregistrées. A la fin de la première sélection il n’en reste que 200, à l’issue de la seconde, il en reste 20.
Pour le premier vol, on en retient 6, puis il n’en reste plus que 2 : Guerman Titov et Youri Gagarine.
Il semblerait que lors des tests Titov était meilleur que Gagarine.
Mais alors pourquoi Gagarine ?
 – Nikita Khroutchev, le dirigeant de l’Union Soviétique, à qui revenait la décision finale, préférait voir dans l’espace, un fils de paysan plutôt qu’un fils d’instituteur… Idéologie communiste oblige !
– La veille du vol, les médecins donnèrent aux deux cosmonautes des médicaments devant provoquer des maux de tête. Le lendemain, Titov affirma aux médecins que la nuit avait été parfaite et qu’il était en pleine forme. Gagarine, quant à lui, joua la transparence et avoua avoir eu mal à la tête…
Le test avait parfaitement fonctionné, les responsables qui désiraient avoir un cosmonaute fiable pendant le vol, c’est à dire capable de leur faire part de tout éventuel incident, l’avaient trouvé.