Le badge de la mission Apollo 13

Fin janvier 1970 la NASA révèle la photo de l’écusson de la mission Apollo XIII choisi par les astronautes James Lovell, Thomas Kenneth Mattingly, et Fred Haise, dessiné par l’artiste Lumen Martin Winter (1908-1982). James Lovell souhaitait une référence au dieu Apollon, et a adapté la devise de l’Académie Navale : « Ex Scientia, Tridens » (De la connaissance, la puissance maritime) en « Ex Luna, Scientia » (De la Lune, la connaissance).

En 1969 Lumen Martin Winter peint une fresque (6 m x 2,50 m) intitulée Steeds of Apollo (les coursiers d’Apollo) qui était exposée à l’hôtel St Régis de New-York. Lorsque ce dernier est rénové on perd la trace de l’immense tableau, jusqu’à ce qu’il réapparaisse à l’occasion d’une vente aux enchères d’objets spatiaux à Los Angeles. C’est l’acteur Tom Hanks, qui a joué le rôle de James Lovell dans le film de Ron Howard, Apollo 13, qui rachète l’œuvre et l’offre à Lovell. Lorsque le fils de James Lovell, Jay, ouvre un restaurant près de chicago en 1999, le Lovell’s of Lake Forest, l’immense tableau est accroché derrière le bar de l’établissement (photo ci-dessous). A la fermeture de ce dernier, en 2015, Jay Lovell fait don du tableau au Capt. James A. Lovell Federal Health Center situé au Nord de Chicago.

C’est ce tableau qui a servi de modèle à l’écusson. Lumen Martin Winter a fait une confusion très fréquente entre Apollon, le dieu de la lumière solaire, et Hélios le dieu du soleil… A l’origine c’est Hélios qui chaque matin s’élance dans le ciel sur son quadrige. Sur le badge, pour symboliser les trois astronautes, le quadrige devient un trige. Comme l’a fait remarquer James Lovell : « Ironiquement, le quatrième cheval, distancé, aurait pu symboliser Ken Mattingly. »

Comme pour celui d’Apollo 11, le nom des astronautes ne figure pas sur l’écusson, une drôle de coincidence lorsque l’on sait que trois jours avant le vol il est officiellement décidé de remplacer Kenneth Mattingly, soupçonné d’avoir contracté le virus de le rougeole, par Jack Swigert !  Le seul remplacement d’un membre d’équipage du programme Apollo !

Excepté l’écusson d’Apollo 13, c’est James Lovell qui avait dessiné les badges de ses missions précédentes ; Gemini 7, Gemini 12, et Apollo 8.