Neil Armstrong et David Scott frôlent la catastrophe !

Le 16 mars 1966 à 18:14, Neil Armstrong, qui est commandant de la mission Gemini VIII, pour son premier vol, et David Scott, effectuent le premier amarrage spatial de l’histoire. Malheureusement 27 minutes plus tard un moteur du OAMS (Orbit Attitude and Manoeuver System) de Gemini bloqué en état de marche provoque une rapide rotation de la structure Agena-Gemini.

Pensant qu’il s’agit d’un problème sur l’Agena, Armstrong s’en « détache », mais le problème empire. Au bord de l’évanouissement Armstrong désactive tous les systèmes du OAMS et utilise les moteurs du RCS (Reentry Control System) pour stabiliser le vaisseau spatial, ce faisant il utilise 75% du carburant de ce système.

Bien que les astronautes souhaitent poursuivre la mission, Mission Control ordonne un retour en urgence (« emergency splashdown ») après la 7 ème révolution (en effet, une règle de sécurité, régissant le volume de carburant minimum nécessaire, dans le RCS, pour la rentrée dans l’atmosphère, a été enfreinte) …

Cette mission avortée laissera à Neil Armstrong un fort sentiment de frustration. C’est l’extraordinaire sang-froid de pilotes exceptionnels qui a sauvé la mission