Un dernier regard en arrière

Une avant garde constituée par Wernher von Braun, Erich W. Neubert, Theodor A. Poppel, August Schultze, Eberhard Rees, Wilhelm Jungert and Walter Schwidetzky est choisie pour devancer de quelques semaines le contingent de savants allemands spécialistes « ès fusées » qui doit venir travailler aux Etats-Unis pour le compte de l’armée.

Le 12 septembre 1945 ce premier groupe au départ de Francfort, embarque dans un camion et une jeep à destination de Paris. C’est à Homberg (en Rhénanie-Palatinat), à quelque 80 km de la frontière, que sont effectuées les dernières formalités administratives pour l’entrée sur le territoire français.

Alors qu’ils s’apprêtent à passer la frontière Wernher Von Braun dit à ses camarades : « Jetez un dernier long coup d’œil à l’Allemagne car vous ne la reverrez pas avant longtemps ! »

Incrédule l’un d’eux répond : « Tu crois vraiment ? Nous n’avons qu’un contrat de six mois avec les américains ! »

– « Nous n’avons peut-être qu’un contrat de six mois, mais je pense que nous ne reviendrons pas en Allemagne de sitôt ! »

Von Baun a vu juste, en ce qui le concerne ce n’est que tout début 1947 qu’il retournera brièvement en Allemagne pour se marier, le 1er mars, avec sa cousine Maria Von Quistorp.

La plupart des membres de la Rocket Team seront naturalisés américains et resteront définitivement aux Etats-Unis.