Etron libre

Une conversation entre les astronautes d’Apollo 10 révèle sans la moindre équivoque les problèmes d’hygiène auxquels ils furent confrontés lors de leur mission…
Problèmes récurrents lors des vols spatiaux de longue durée des programmes Gemini et Apollo.
En guise de wc les astronautes utilisaient un sac en plastique. En micro-gravité ce n’est pas évident…

Ainsi au sixième jour :

Thomas STAFFORD : Oh ! Qui a fait ça ?

John YOUNG : Qui a fait quoi ?

Eugene CERNAN : Quoi ?

STAFFORD : Qui a fait ça ? (Rires)

CERNAN : D’où ça sort ?

STAFFORD : Passez-moi une serviette, vite. Il y a un étron qui dérive

YOUNG : C’est pas moi. Ce n’est pas à moi.

CERNAN : Je ne pense pas que ce soit à moi.

STAFFORD : Le mien était un peu plus compact que ça. Balancez-moi ça.

 

Quelque huit minutes plus tard…

 

CERNAN : Voilà encore un autre putain de colombin. Qu’est-ce que vous avez les gars? Passez moi un…

STAFFORD et YOUNG sont hilares

CERNAN : Croyez-moi, si j’avais chié par terre, je m’en serais rendu compte !

STAFFORD : Le truc était juste en train de flotter autour de nous ?

CERNAN : oui

STAFFORD (Rigolant) : Le mien était plus compact que ça !

YOUNG : Le mien également. Il est entré dans le sac. Quand j’ai touché le mien avec les doigts il était mou. M… Zut alors ! (Les astronautes s’aident de leurs doigts à travers le sac en plastique et une fois ce dernier rempli, ils doivent malaxer les matières fécales afin de les imprégner de germicide)

STAFFORD est hilare

CERNAN mort de rire : Je ne sais pas à qui ça appartient. Je ne peux ni affirmer que cela m’appartient ni décliner toute responsabilité.

Ce dialogue est une vraie… pépite ! Il n’y a rien à ajouter.

 

Les dialogues originaux figurent dans cette retranscription, à  05 05 22 30.

http://www.jsc.nasa.gov/history/mission_trans/AS10_CM.PDF