La judicieuse recommandation d’Edgar Hoover

Le 13 septembre 1947, le premier directeur du FBI (il le restera pendant 48 ans), John Edgar Hoover (1 janvier 1895 – 2 mai 1972) envoie une lettre au directeur du renseignement de l’armée de terre (director of the Intelligence Division, G-2, on the War Department General Staf), le général trois étoiles Stephen Jones Chamberlin (23 décembre 1889 – 23 octobre 1971), pour lui demander de ne pas permettre aux scientifiques allemands de l’Opération Paperclip d’avoir accès à des informations techniques classifiées.

Chamberlin, consterné, lui répond en substance qu’il s’agit là d’une recommandation absurde, dans la mesure où ce sont justement ces allemands qui produisent ces documents techniques.

Il l’informe par ailleurs que ces allemands sont de loyaux et dévoués alliés dans le combat contre les « rouges » et lui demande de leur octroyer des visas. Hoover farouche anti-communiste, dont les services surveillent ces allemands, n’ayant rien à leur reprocher, donna son feu vert, leur permettant de devenir des résidents légaux aux Etats-Unis.