Les objets personnels emportés par les astronautes !

Les astronautes sont autorisés à emporter des objets personnels lors de leur vol spatial, mais cela peut se faire uniquement dans le cadre du Personal Preference Kit (PPK) qui deviendra le Astronaut Preference Kit (APK) à partir de la mission Apollo 17.
Il va sans dire que cette tolérance est assortie de règles très strictes.
Ainsi les objets contenus dans l’APK, un petit sac en « beta cloth », doivent être réservés exclusivement à un usage personnel ou pour faire des cadeaux. En aucun cas ces articles ne peuvent être utilisés à des fins commerciales ou mercantiles, ou pour servir à un quelconque enrichissement personnel.
Les objets susceptibles de mettre en péril la sécurité de la mission, les objets publicitaires, les objets de mauvais goût… sont bien évidemment proscrits.
Chaque membre d’équipage est seul responsable de son APK et du choix des objets qu’il veut y inclure. Il est tenu d’en établir une liste détaillée qu’il doit soumettre, au Directeur de Flight Crew Operations, pour approbation.
Les astronautes peuvent ou non divulguer le contenu de leur APK publiquement, cet aspect est laissé à leur seule discrétion.
C’est sous la responsabilité du Directeur des « Flight Crew Operations » que la liste des objets et le poids total de l’APK sont vérifiés. Lors du programme Apollo, il devait aviser le Directeur du Apollo Spacecraft Program, au moins deux jours avant le lancement, que le contenu et le poids des APK sont conformes. Ce dernier avait ensuite l’obligation d’en référer au Directeur du Programme Apollo.
Chaque APK à bord du Module Lunaire ne devait pas peser plus de 227 grammes (0,5 livres) soit pour les trois astronautes 681 grammes au total. (1,5 livres)
Dans le Module de Commande le poids maximum autorisé était de 2,27 Kg (5 livres) par APK soit 6,81 Kg au total (15 livres).
Actuellement, chaque APK est limité à vingt objets, l’ensemble ne doit pas peser plus de 681 grammes (1,5 livres) et son volume ne doit pas dépasser 12,82 x 20,51 x 5,13cm. (soit 1349 cm3 ou 0,001349 m3). Toute dérogation ne peut être accordée que par l’Administrateur Adjoint des Vols Spatiaux en personne. (Associate Administrator for Space Flight)
Désormais, outre la liste des objets, l’astronaute doit fournir le nom des récipiendaires s’il y a des articles que ce dernier souhaite offrir. Cette liste doit être soumise à l’approbation du Directeur Adjoint du Centre Spatial Johnson, 60 jours avant le décollage prévu.
Ce dernier fait alors remonter toutes les listes selon la voie hiérarchique jusqu’à l’Administrateur Adjoint des Vols Spatiaux qui doit lui aussi valider le contenu de chaque APK en renvoyant une autorisation écrite, signée, au Directeur du Centre Spatial Johnson.
Les objets destinés à être inclus dans l’APK doivent parvenir au Centre Spatial Johnson au moins 45 jours avant le vol afin qu’ils soient vérifiés et pesés… Lorsque le Centre reçoit l’autorisation de l’Administrateur Adjoint des Vols Spatiaux, les articles sont inscrits sur l’inventaire de tous les objets emportés lors de la mission, et sont conditionnés. Les objets non validés sont restitués.
Après les pièces de monnaie de Virgil Grissom, le sandwich de John Young, l’affaire des enveloppes d’Apollo 15 etc. la NASA n’a cessé de « durcir » son règlement et ses procédures.

La liste des objets emportés par Walter « Wally » Schirra lors de la mission Gemini VI-A.
On notera (en 2) qu’il a emporté la bague maçonnique de son père.