Module McGhee : 43 ans plus tard

Le jour où Apollo 11 a atterri sur la Lune, il y aura 43 ans cette année, M et Mme Eddie Lee McGhee inspirés par la portée de l’événement, ont décidé d’appeler leur  fille nouveau-née comme le module de commande. Il ne l’ont pas prénommée Aigle (Eagle) mais… Module.

Aujourd’hui c’est une maman, elle vit à Columbus en Géorgie et est professeur.

Module a toujours aimé ce prénom atypique : « Ce prénom m’a ouvert beaucoup de portes… Cela m’a par ailleurs beaucoup aidé, notamment lors d’entretiens d’embauche ».

Il y a 43 ans l’histoire de Module McGhee a fait le tour du monde, Norman Mailer en parle même dans son livre « Bivouac sur la Lune » (Of a Fire on the Moon). Module a essayé de contacter Mailer en 2007 quelques semaines avant sa mort.

A l’origine son père a voulu l’appeler Lunar Module, mais sa mère a refusé car elle considérait que cela ne sonnait pas bien.

Module lui est très reconnaissante car porter Lunar comme premier prénom aurait certainement été difficile. On n’aurait certainement pas manqué de la qualifier de lunatique, de se moquer d’elle.

Elle a passé son enfance à Memphis, Tennessee, et ne se souvient pas avoir été chambrée sur son prénom. Sa mère l’avait surnommée Modg (se prononce modje) mais ses amis l’ont toujours appelée Module. Le seul petit problème c’est que certaines personnes ne savaient pas bien comment le prononcer, Model, Modula, Modurl…

Module se prononce MOD-yule en anglais !