Tous les espoirs de l’Humanité sur un minuscule disque de silicium !

En juin 1969 la NASA a l’idée de collecter les messages de bonne volonté, émanant de chefs d’état étrangers, pour les déposer sur la Lune.
Cette suggestion de dernière minute est un pari plutôt risqué compte tenu de l’hostilité que certains états nourrissent à l’encontre des Etats-Unis ou de sa politique étrangère.
L’Administrateur de la NASA, Thomas Paine et le secrétaire adjoint du département d’Etat (l’équivalent de notre ministère des affaires étrangères) Alexis Johnson, en discutent par téléphone le 27 juin (le décollage est prévu pour le 16 juillet !).
Un fait unique dans les annales, la NASA est autorisée à contacter les délégations étrangères pour demander si leur chef d’état souhaite faire parvenir un message, qui sera déposé sur la surface de la Lune lors de la mission Apollo 11.
Sur les 116 requêtes que la NASA a envoyées, il y a eu 81 réponses dont 73 messages. (La France n’en a pas envoyé ou trop tard, Georges Pompidou venait d’être élu Président de la République le 15 juin ! )
 Ces messages sont gravés sur un minuscule disque de silicium de 3,8 cm de diamètre fabriqué en moins de trois semaines par la société Sprague Electric Company * !  Un disque, dont la durée de vie sur la Lune se compte en milliers d’années. Les messages peuvent être lus avec un petit microscope grossissant une centaine de fois.
Un premier disque est livré à la NASA le 6 juillet, mais le 9 la NASA demande si on peut ajouter d’autres messages reçus entre temps, on fait donc graver un deuxième disque que la NASA recevra le 11 juillet, soit seulement 5 jours avant le décollage !
17 exemplaires de ce disque auraient été réalisés pour être offerts à des employés de la société, à des personnalités politiques dont bien évidemment les Présidents Nixon et Johnson et à des astronautes et des dirigeants de la NASA.

*  Déjà contractant de la NASA – environ 53 000 composants du vaisseau Apollo ont été fabriqués par Sprague, une société qui n’existe plus aujourd’hui.

Disque de Silicium Apollo 11

Une pièce de 50 cent (à l’effigie du Président Kennedy !) donne l’échelle du « Apollo 11 Silicon Disc » (3,8 cm de diamètre)