Young et Crippen perdent le contrôle

Alors que le jour du lancement approche (premier vol de la navette Columbia, le 12 avril 1981), John Young et Robert Crippen font savoir qu’ils sont « fins prêts et entrainés à 130 %« . En effet, les innombrables retards ont permis aux deux astronautes de cumuler des milliers d’heures dans les simulateurs.
Lors d’une séance, un SimSup (Simulation Supervisor) un peu retors avait intégré tellement de pannes et de paramètres improbables dans son « scénario » que Young et Crippen ne purent gérer la situation. De mal en pis, il était évident que l’engin devenait incontrôlable… On entend alors un cri venant de l’intérieur du simulateur : « Nous allons tous mourriiiir ! »