A titre de comparaison

Lors d’une conférence de presse, pour que les journalistes puissent mieux appréhender la puissance monstrueuse du premier étage de la  Saturn V, un ingénieur allemand avait fait de savants calculs, il avait ainsi calculé que les 3500 tonnes de poussée équivalaient à la puissance de :

 

–   Une file de chevaux qui ferait 9 fois et demie le tour de la Terre. (160 millions de chevaux) (La circonférence équatoriale de la Terre est de 40 075 km)
–  100 missiles Redstone
–  85 Hoover Dam (Le Herbert Hoover Dam, est le plus grand barrage hydroélectrique US de l’époque)
–  Une file de locomotives Diesel qui, attachées les unes aux autres, permettrait de relier New York à Chicago. (NdT :environ 1530 km)
–  Une file de voitures, pare-chocs contre pare-chocs, qui s’étendrait de la côte est à la côte ouest. (NdT : environ 4500 km)

 

Quelqu’un lui demanda alors: « Quel type de voitures ? »
Il répondit stupéfait : «Des Volkswagen bien sûr ! »
(A l’époque lorsque l’on parle de Volkswagen, « la voiture du peuple » il s’agit bien sûr de la Coccinelle, la seule voiture vendue à cette époque par cette marque… construite selon un cahier des charges formulé par Hitler lui-même : une voiture familiale capable de transporter 4 personnes dans un relatif confort, de 30 chevaux, et dont le coût ne devrait pas dépasser 1 000 Reichsmarks…  En 1936 un ouvrier gagnait en moyenne 150 RM par mois… Ce fut un flop monumental, car pas une seule Volkswagen ne fut jamais livrée à un client civil sous le IIIe Reich !)

 

Le premier vol de la Saturne V

Lorsque le 9 novembre 1967, la fusée Saturne V s’envole pour la première fois, des centaines de journalistes observent depuis le site de presse situé à près de 6 km du pas de tir. Quelques jours plus tôt ils s’étaient plaints et avaient demandé un point de vue plus proche. Après le lancement, plus personne ne donna suite à cette requête…
Walter Cronkite qui se trouvait dans son nouveau « trailer » dut tenir la vitre à travers laquelle il regardait afin qu’elle ne tombe pas : « Tout tremble, c’est incroyable, nous sommes obligé de tenir la vitre. Le bruit est assourdissant ! Regardez la fusée qui monte, regardez-ça ! C’est absolument incroyable, la prochaine fois il nous faudra un blockhaus, pas une cabane ! »

 

 

Samuel Phillips, directeur du programme Apollo, dira :  « Dans la salle de lancement (Firing Room), nous avons tous été recouverts par de la poussière de plâtre qui tombait du plafond ! »
 Le commentateur de NBC, David Brinkley fit la remarque suivante : « La question n’est pas de savoir si la Saturne V s’est élevée,  mais si la Floride s’est affaissée ! »

 

Premier lancement d'une fusée Saturne V le 9 novembre 1967

Une image absolument fantastique !

Il s’agit du tout premier lancement depuis le Centre Spatial Kennedy.