Charles L. Buckley Jr, quelle flèche !

Lors de son pot de départ à la retraite en 1981, le légendaire Charles Buckley (1923-2009) qui a passé plus de vingt ans comme responsable de la sécurité du Centre Spatial Kennedy, fait un petit discours… « Voilà ce que c’est vraiment que d’être le flic en chef de la sécurité du Centre Spatial Kennedy », en souriant il attrape dans un sac un petit accessoire de farces et attrapes qu’il pose sur sa tête ; une flèche qui semble lui traverser le crâne !

Frank Bryan fait un faux pas

Ce jour là, sur le pas de tir, l’ingénieur frais émoulu Frank Bryan observe les vapeurs d’oxygène liquide tourbillonant et formant des sortes de petites bulles au niveau de la base de la fusée Redstone. Quelqu’un lui avait dit qu’on pouvait les écraser avec le pied pour les faire éclater.  Il s’amusait donc à faire éclater ces petites bulles de LOX lorsqu’ Albert Zeiler, le Directeur adjoint des infrastructures et chef du bureau Mécanique, Structure et Propulsion, arrive et lui crie : « Espèce de gamin stupide, tu vas te faire exploser le pied ! »

En effet les surfaces en asphalte ou en bois, quand ils sont saturés d’oxygène liquide peuvent exploser sous un impact aussi faible que celui d’un pas !

Pad panique

Bien que les installations du tout nouveau Pad 14 (nous sommes en 1962) du Cap Canaveral soient bien plus sophistiquées que celles du Pad 5, (deux salles blanches climatisées sur la tour de lancement au lieu d’une seule salle quasiment ouverte aux quatre vents), certains aménagements laissent encore grandement à désirer, notamment les toilettes, en réalité trois latrines en bois, situées sous la structure principale du Pad…
Ce lieu… d’aisance, fut le théâtre d’un mémorable incident…
Alors qu’il est tranquilement accroupi, un électricien de l’équipe de Guenter Wendt, aperçoit, à travers les planches mal ajustées de la porte, un énorme crotale diamantin* d’ environ un mètre quatre-vingts, se diriger lentement vers lui. Alors que le serpent approche inexorablement, le technicien apeuré ouvre la porte et lui lance des rouleaux de papier toilette. Imperturbable, le dangereux reptile continue de progresser dans sa direction. La peur ayant laissé place à la terreur, l’homme se lève, son pantalon toujours sur les chevilles, s’agrippe à l’encadrement de la porte, se balance et au moment opportun, d’un coup de rein, saute par-dessus le serpent.
Par chance, il retombe sur ses pieds et se met aussitôt à courir, enfin plutôt à sautiller, car complètement paniqué, il n’avait pas pris le temps de remonter son pantalon…
Si tout le monde a trouvé cette histoire hilarante, le pauvre technicien, lui, a eu la frayeur de sa vie !

 

* Crotalus adamanteus fait partie des serpents les plus venimeux du monde, l’adulte mesure entre 1m20 et 1m80.