Ce n’est qu’un au revoir

Pour ce dernier vol Gemini, lorsque James Lovell et Edwin Aldrin arrivent dans la White Room ils aperçoivent une énorme affiche au-dessus de leur capsule sur laquelle ils peuvent lire : « Last Chance !  No Reruns ! Show will close after this performance ! » (Dernière chance il n’y aura pas de rediffusion. Le spectacle se termine après cette représentation)
Une idée du grand Guenter Wendt pour qui c’est la dernière également… Enfin c’est ce qu’il croit !

 

Guenter Wendt était employé par McDonnell et malheureusement c’est North American qui a remporté l’appel d’offre pour la construction du module de commande et de service Apollo, il a donc dû quitter ses fonctions de Pad Leader.
Après la tragédie Apollo 1, les astronautes, Wally Schirra en tête, exigeront son retour *, la NASA fera pression sur la direction de North American pour qu’elle engage l’emblématique Pad Leader des missions Mercury et Gemini, qui a toujours magistralement fait son travail, afin qu’il reprenne son poste. Ce qui fut fait ! 

Pete Conrad disait de lui : « Il est très facile de bien s’entendre avec Guenter, il suffit de toujours être accord avec lui ! »

* Le Pad Leader de North American s’appelait Donald Babitt. Sa première réaction fut de quitter le pas de tir avant de se raviser et revenir pour tenter de sauver les astronautes…

 

 

Symbolique du badge Gemini XII

Badge Gemini XIILe badge de la mission Gemini XII a été imaginé par James Lovell et « Buzz » Aldrin. Comme à l’origine le vol devait être lancé le jour d’Halloween ils ont choisi le orange, le jaune et le noir pour les couleurs. A la manière d’un cadran de montre, la capsule Gemini fait office d’aiguille et pointe sur le XII pour symboliser la dernière mission du programme Gemini. S’agissant du dernier vol avant Apollo, ils ont ajouté un croissant de Lune. Ce badge a été réalisé par le département graphique de McDonnell-Douglas.

 

Un gros chèque en bois

Le 11 novembre 1966, avec Gemini XII, James Lovell et Buzz Aldrin, clôturent le fabuleux programme Gemini. Lorsqu’ils descendent du van pour prendre l’ascenseur qui les emmènera vers le vaisseau spatial, chacun a un écriteau dans le dos, et les deux forment THE END.
Gemini XII
Pour la plupart des employés de chez Mc Donnell, c’est la fin également… C’est North American Aviation qui a remporté le contrat du CSM. (Module de Commande et de Service Apollo)
Ce jour-là, dans la White Room, Jim Lovell remet à Guenter Wendt un chèque géant (100 cm sur 45 cm) de 1 million de Deutsche Marks, en lui disant : « la persévérance paie ». Le chèque est émis par « THE LOVELL AND ALDRIN BANK OF PAD 19, CAPE KENNEDY, FLORIDA » payable à Guenter Wendt,  en guise de prime de licenciement.

Chèque Gemini XII

Au cours de la fête organisée après le vol (post flight dinner party – il s’agit d’une coutume datant du premier vol de Shepard, où seuls les astronautes, les employés, les familles, se réunissent autour d’une bonne table… c’est l’occasion pour les astronautes de donner des détails sur leur vol… détails que nous ne connaîtrons jamais !)

Alors que Lovell et Aldrin sont debout, racontant leur vol, deux policiers font irruption dans la salle, s’avancent et demandent :

«Messieurs, êtes-vous James Lovell et Edwin Aldrin ?»
Immédiatement le silence se fait dans la salle.
Lovell et Aldrin se regardent, ne comprennent pas ce qui se passe
« Euh…oui monsieur…c’est nous »
Les deux policiers sortent alors leurs menottes, et l’un d’eux annonce, d’une voix suffisamment forte pour que chacun entende bien : « Nous avons un mandat d’arrêt contre vous ! »
Lovell et Aldrin sont abasourdis. « Qu’est-ce qu’on nous reproche ? »
Il y a un homme au fond de la salle qui a porté plainte, car vous lui avez remis un chèque sans provision !
Les deux astronautes scrutent les personnes au fond de la salle… lorsque Guenter Wendt se lève et leur crie : « Je vous ai eu ! (Gotcha !)

Guenter Wendt avait contacté deux amis à lui, de la police de Cocoa Beach pour cette  petite blague !