Une photo où seul Michael Collins ne figure pas

L’une des photos préférées de Michael Collins, concernant le programme Apollo, est sentimentalement parlant, celle qu’il a prise lui-même alors que Neil Armstrong et Buzz Aldrin, dans l’étage de remontée du Module Lunaire Eagle, s’apprêtent à le rejoindre dans le Module de Commande Columbia, après leur périple sur la surface de la Lune. Au loin on aperçoit la Terre, qui abritait alors quelque 3,6 milliards d’êtres humains…

« Trois milliards plus deux ». Photo prise le 21 juillet 1969 à 17:34 (Eastern Daylight Time) soit 22:34 heure de Paris. (Apollo 11, AS11-44-6642)

Michael Collins a donné un nom à cette photo, « Trois milliards plus deux », une image qui se trouve juste au-dessus de son bureau… Chaque fois qu’il la regarde il se dit également que toute l’humanité figure sur cette photo, excepté lui-même…

Michael Collins a une idée en or

Quelque temps avant la mission Apollo 11, Michael Collins soumet une idée à Buzz Aldrin : « Tu sais Buzz, si tu veux garantir le succès d’Apollo pour le long terme, et faire que nous retournions sur la Lune encore longtemps, c’est très simple, il te suffit d’emporter avec toi une petite pochette remplie de poudre d’or et d’en saupoudrer certains des échantillons que tu ramasseras là-bas. »

Kenneth A. Young, responsable de la Mission Design Section au sein de la Orbital Mission Analysis Branch  ajoute : « On continuera à aller sur la Lune pendant les cent prochaines années pour trouver cet or. »

La réponse de Buzz Aldrin : « Oh non, je ne pourrais pas faire ça. Je ne pourrais pas faire ça. »

Le trajet des astronautes d’Apollo 11 sur la Lune à l’échelle d’un terrain de football

L’américain Eric Jones, le co-créateur de l’excellentissime  Apollo Lunar Surface Journal avec Ken Glover, et l’allemand Thomas Schwagmeier qui l’a traduit dans sa langue natale, ont eu l’idée géniale de reprendre, mission par mission, les trajets effectués par les astronautes sur la surface de la Lune et de les superposer sur des sites terrestres connus. Apollo Traverse Maps Superimposed on Terrestrial Sites

C’est ainsi qu’ils ont eu l’excellente idée de choisir un terrain de baseball, ainsi qu’un terrain de football, après une suggestion de Joseph O’Dea, pour visualiser précisément le chemin parcouru sur la Lune par les astronautes d’Apollo 11. Effectivement, pour nous, européens, le terrain de foot est beaucoup plus parlant…

a11_traverse_terrain de foot

 

Selon la FIFA (Fédération Internationale de Football Association) les dimensions d’un terrain de football doivent être de 105 m de long et 68 m de large, selon l’UEFA (Union of European Football Associations) les dimensions doivent être comprises entre 100 et 105 m, et, 64 et 68 m… Dans ce schéma le terrain fait 102 x 65 m.

USGS1978Apollo11

Crédit : U.S. Geological Survey – 1978

C’est Neil Armstrong qui s’est rendu au bord Sud de Little West Crater, à 61 mètres de distance du Module Lunaire, pour faire des photos… Cratère survolé juste avant l’atterrissage…

Lors de la dernière mission sur la Lune, Apollo XVII, les astronautes s’éloigneront de 7,6 km du LM ; 124,5 fois plus loin !