Apollo 11 évoqué dans le journal Il Mattino del Lunedi

Le journal Il Mattino del Lunedi d’Asmara, alors en Ethiopie (depuis 1993 la capitale de l’Erythrée) dans son édition du 28 juillet 1969 évoque la mission Apollo 11 :

« Aujourd’hui nous ne sommes pas seulement admiratifs, nous exultons. Car cet exploit presque surhumain a été accompli par une société libre et pluraliste, par une société qui n’a pas une tradition oppressive et réclusive, par une société qui a fondé sa structure politique et constitutionnelle non pas sur une idéologie totalitaire mais sur la philosophie démocratique de la Déclaration d’Indépendance. Cet exploit a été accompli par une nation, la nation américaine, dont les caractéristiques sont la fusion de l’esprit de précision et de discipline avec l’esprit de liberté. C’est la raison pour laquelle nous exultons aujourd’hui. Car nous savons que la conquête d’Apollo 11 est au service de l’Homme et non pas pour l’oppresser. »

« We Reach the Moon » : un livre sorti en librairie 3 jours après le retour d’Apollo 11.

A peine 76 heures après le retour sur Terre d’Apollo 11, Bantam Books et le New York Times sortent en librairie un ouvrage de 416 pages sur l’histoire du programme spatial américain de 1961 au triomphe d’Apollo 11, intitulé We Reach the Moon (que je traduirais librement par La Lune en ligne de mire ou Nous décrochons la Lune ou encore Objectif Lune). Un projet entrepris 2 ans auparavant. L’impression du livre a commencé le 24 juillet, juste après le retour des astronautes, pendant que le journaliste spécialisé dans le spatial, John Noble Wilford, terminait le texte. Les dernières pages furent envoyées à l’imprimeur de Chicago par Télex le 25 juillet. Cette première édition à couverture souple a été tirée à 375 000 exemplaires.

Au 31 décembre 1969, 1 million d’exemplaires auront été vendus aux Etats-Unis et à l’étranger.

Six records du monde pour Apollo 11

A l’issue de la mission Apollo 11, les Etats-Unis demandèrent l’homologation de 6 records du monde auprès de la Fédération Internationale d’Astronautique (International Astronautical Federation ou IAF) :

  • Pour la durée passée sur la surface de la Lune hors du vaisseau spatial, soit 2 heures, 21 minutes et 15 secondes, par Neil Armstrong.
  • Pour le temps passé en orbite lunaire, soit 59 heures, 27 minutes et 55 secondes, par Michael Collins.
  • Pour le temps resté sur la surface de la Lune, soit 21 heures, 36 minutes et 16 secondes, par les astronautes Neil Armstrong et Edwin Aldrin.
  • Pour le temps passé sur la surface de la Lune à l’intérieur du vaisseau spatial, soit 19 heures, 45 minutes et 52 secondes, par les astronautes Armstrong et Aldrin.
  • Pour la plus importante masse déposée sur la Lune, soit 7 211 Kg, par les astronautes Armstrong et Aldrin.
  • Pour la plus importante masse envoyée en orbite lunaire depuis la surface de la Lune, soit 2 648 kg, par les astronautes Armstrong et Aldrin.